L'an dernier, la Solstice d'été m'est apparue comme un signe des cieux. Elle se faisait toute petite dans la section bière de la Tabagie Tremblay (sur Cartier), une saisonnière de Dieu du Ciel que je n'avait encore