Dans un verre près de chez vous : La Heady Topper

Nom:Heady Topper
Brasseur:The Alchimist
Pays:Vermont, USA
Style:Imperial IPA
Alcool:8%
Format:1 Pinte
Prix:
Disponibilité:À la brasserie ou en échange
Particularité:Drink from the can

heady-topper-vs-yakima
Review of: Heady Topper

Reviewed by:
Rating:
4.4
On 9 mai 2014
Last modified:9 mai 2014

Summary:

Drink from the can

heady-topper-can

La Heady Topper, bière mythique vermontoise élevée au statut de liquide divin par la communauté beer geek nord-américaine, n’était pas vraiment dans les priorités des Doppelbockés.

Mais bon, on ne peut s’auto-proclamer spécialiste de la bière sans avoir ne serait-ce qu’une fois ingurgité une ale pâle indienne double américaine (traduction libre). On laisse donc notre amour du malt un peu en retrait et on plonge dans la démesure houblonnée.

Pour les puristes, quelques précisions s’imposent:

  • Cette belle cannette nous fût gracieusement offerte par Noah de chez Beerism. Mais il l’avait depuis environ 5 mois.
  • Nous avons aussi vidé celle-ci dans trois verres, parce que des Doppelbockés, ca ne boit pas directement de la canne.
  • Finalement, on a décidé d’y aller d’un « head to head » avec une des meilleures IPA québécoise, soit la Yakima du Castor.

Question de la challenger un peu 😉

heady-topper-glasses

C’est sûrement pas visuellement qu’on va déterminer laquelle a le dessus, car c’est assez semblable. Un beau doré bien voilé.

La Heady a des reflets cuivrés alors que la Yakima tire plus sur la paille.

Fait étonnant, des dépôts rouge/orangés louches s’amusent au fond de la Topper. Ce qui confirme le bien-fondé de boire dans un verre.

Toujours humer une Heady Topper en dernier

On commence à sentir quelques différences au nez.

La Heady offre un bouquet assez intense de résine et de pin, de fruits tropicaux ainsi qu’un fond de céréale qui vient nous rappeler qu’il n’y a pas que du houblon dans cette bière, ce qui est tout de même très surprenant !

Pour la Yakima, c’est pas mal moins puissant, pratiquement pas fruité, avec des arômes de houblons plus terreux… euh wtf ?

OK, après quelques minutes de réajustements olfactifs, les arômes de fruits tropicaux reprennent le dessus !

Définitivement, la Heady porte bien son qualificatif de Hop Bomb !
Elle a complètement bloquée nos cavités nasales avec son punch de houblons fruités.

yakima-glasses

Party Tropicana dans ma bouche

On ne se fait pas avoir deux fois, c’est d’abord dans la Yakima qu’on se trempe les babines.

On goûte le sapin mais légèrement, c’est fruité, assez sucré et on remarque bien les grains. Seule bémol, l’amertume finale prend trop de place.

C’est honnête, mais pas over the top.

La Heady est moins amère et plus équilibrée. On goûte davantage l’aspect tropical des houblons. En fait c’est pratiquement un jus de fruit concentré qui nous charme tranquillement de sa douceur totalement inattendue.

Quelle belle balance des saveurs! Nous sommes headyfiés!

La Heady en tête

C’est sans attentes qu’on s’est lancés dans la dégustation du monstre qu’est devenu la Heady Topper. Et malgré des conditions peu idéales, on est surpris par sa complexité et son équilibre.

On goûte bien à toutes les saveurs, on sent l’alcool, on pogne le houblon, it’s just Gut!

Les beaux tableaux

Couleur de la bière :
Blanche
Jaune
Dorée
Paille
Ambrée
Rouge
Brune
Noire
Couleur du collet :
Blanc
Ivoire
Crème
Caramel
Chocolat
Café
Collet / Dentelle :
FinÉpais
Clareté :
VoiléeClaire
Carbonation :
PlateChampagne

La note finale :


4.4



No Responses

ADD YOUR COMMENT