El Diablo, un vin d’orge sublime

Nom:El Diablo
Brasseur:Microbrasserie du Lièvre
Pays:Québec, Canada
Style:Vin d'orge
Alcool:10%
Format:1 Litre
Prix:14$
Disponibilité:Rare depuis l'incendie
Particularité:Une bouteille consignée 2$ !

El-Diablo-Vin-Dorge_01
Review of: El Diablo

Reviewed by:
Rating:
4.5
On 16 juillet 2013
Last modified:16 juillet 2013

Summary:

El-Diablo-Vin-Dorge_02

Il y a de ces moments dans la vie où l’on aimerait remonter le temps pour corriger une bévue grave ou une erreur de parcours. C’est exactement ce que j’ai ressenti en buvant cette bière…

La El Diablo m’a nargué durant des mois, ce presqu’à chaque jour, et pas une seule fois ai-je eu dans l’idée d’y goûter. J’ai ignoré cette bière quotidiennement sans aucun remord, probablement dû à une étiquette un peu douteuse bizarrement attachée à son goulot (déformation professionnelle), et aujourd’hui je regrette amèrement.

Comble d’infortune, la Microbrasserie du Lièvre fût récemment victime d’un incendie majeur de ses installations, du coup la majorité de leurs bières sont pour un temps indisponible des tablettes québécoises. La El Diablo se fera donc très rare pour ceux qui voudront y goûter (et je ne dirai certainement pas où j’ai trouvé la mienne!). C’est d’ailleurs en grande partie la raison pourquoi je me la suis procurée en l’apercevant, toute furtive derrière une rangée de Mons.

Détail que j’ignorais lors de la dégustation (car c’est écrit sur le site web et non sur l’étiquette), ce vin d’orge est vieillie en fût de chêne. C’est donc sans attente particulière que je partageai cette bière avec mon père, malgré tout un tantinet curieux de savoir ce que cache cette bouteille dispendieuse.

D’une belle couleur ambrée et sans aucun voile, il ne se développe que très peu de mousse, une simple couronne longe le pourtour du verre, entourant un léger rond de mousse fugace. Il faut dire que la bouteille que j’ai en main date d’octobre 2012, il se pourrait que ça aie affecté la carbonation un peu, mais c’est tout de même très joli à l’oeil.

Je commence à réaliser que je tiens là une bière vraiment solide dès que les premières effluves me montent au nez. Des odeurs d’orge et de malt rôti sont accompagnés par de fortes notes de sirop d’érable et de caramel. L’alcool n’est d’ailleurs pas en reste, on a définitivement affaire à une bière de caractère.

Et cette impression ne s’estompe aucunement lorsqu’on en prend une gorgée. C’est très sucré, malté et caramélisé, un peu vanille, je dirais même que ça ressemble à un single malt de qualité ou à une scotch ale qui aurait bien maturé. En arrière goût, toujours le sucre, cette fois jumelé d’alcool, mais sans aucune amertume. Étrangement ça me rappel aussi les bocks allemandes de par son côté sirupeux. On réalise rapidement que c’est une bière qu’on déguste, les saveurs vont et viennent et on découvre des subtilités qui ne semblaient pas être là au départ.

Réchauffante et liquoreuse, la El Diablo est au final un vin d’orge d’une grande qualité aux saveurs fort bien équilibrées. Ce fût pour moi rien de moins qu’une révélation, et je ne peux qu’espérer une reconstruction rapide de la Microbrasserie du Lièvre. Car cette fois je ne referai pas la même erreur, j’en achète dès que j’en vois!

Les beaux tableaux

Couleur de la bière :
Blanche
Jaune
Dorée
Paille
Ambrée
Rouge
Brune
Noire
Couleur du collet :
Blanc
Ivoire
Crème
Caramel
Chocolat
Café
Collet / Dentelle :
FinÉpais
Clareté :
VoiléeClaire
Carbonation :
PlateChampagne

La note finale :


4.5



ADD YOUR COMMENT