La Canon, une doppelbock mal assumée?

Nom:Canon
Brasseur:Brasseurs RJ
Pays:Québec, Canada
Style:Doppelbock
Alcool:7,6%
Format:341ml
Prix:
Disponibilité:
Particularité:

Canon_01
Review of: Canon

Reviewed by:
Rating:
2.7
On 8 août 2013
Last modified:8 août 2013

Summary:

Je suis un mordu des doppelbocks, ça commence à être connu. On a quand même nommé le site directement en lien avec ce style bavarois raffiné et complexe. Quand j’ai vu la Canon pour la première fois au kiosque des Brasseurs RJ lors de la 1ère édition de la Brassée du Carnaval à Québec, j’étais tout excité. Ce n’est quand même pas le style le plus fréquemment brassé au Québec. Ma réaction après l’avoir goûté par contre n’était que déception. J’avais l’impression de m’être fait avoir. Ce n’est qu’une pâle imitation d’une doppelbock, une contrefaçon, une escroquerie. Ça n’allait pas en rester là !

Photo 2013-06-27 00 44 23Finalement, non seulement c’en est resté là, mais voilà que j’ai décidé de lui donner une seconde chance, histoire d’officialiser un peu ma rengaine et dévoiler au grand jour cette supercherie. Il semble que j’ai plutôt mis un peu d’eau dans mon vin. Il faut dire que le nom doppelbock crée chez moi de lourdes attentes. Une fois ces attentes désamorcées, je me rends compte que cette bière n’est pas si mauvaise.

D’abord, visuellement, sa clarté et sa limpidité saute aux yeux pour une doppelbock. Elle est brune et possède une forte teinte rougeâtre. Son col est court et disparaît assez rapidement, laissant à peine une couronne autour du verre.

Le nez est tout en malts avec quelques saveurs fruitées et une présence de caramel sucré. Très plaisant en fait ! Les premières notes en bouche sont également sucrées, rappelant principalement les bonbons au caramel et une subtile touche de vanille. Elle descend ensuite avec un petit côté salé tout en laissant une faible pointe d’amertume qui tente d’équilibrer le tout. C’est intéressant, mais les saveurs sont trop faibles pour ce type de bière. Elle laisse finalement une sensation astringente en fin de bouche. Après un début tellement doux et confortable, ça crée un contraste tout de même charmant.

J’avais plusieurs réticences avant d’offrir une autre chance à la Canon. Bien sûr, on est loin (très loin) de la doppelbock bavaroise classique. Mais en fermant les yeux sur ce fait, on se rend compte qu’on a une bonne petite bière sucrée, plaisante et accessible. Un premier pas dans la direction des dopplebocks pour les néophytes, mais elle restera toujours décevante pour les vrais amateurs de ce type.

Les beaux tableaux

Couleur de la bière :
Blanche
Jaune
Dorée
Paille
Ambrée
Rouge
Brune
Noire
Couleur du collet :
Blanc
Ivoire
Crème
Caramel
Chocolat
Café
Collet / Dentelle :
FinÉpais
Clareté :
VoiléeClaire
Carbonation :
PlateChampagne

La note finale :


2.7



ADD YOUR COMMENT